Compte rendu de la réunion avec Bruno Lemaire : La montagne accouche d'une souris !

Avec la présence de 4 ministres et secrétaires d’Etat, on pouvais s’attendre à ce que cette réunion des organisations syndicales du ministère avec Bruno Lemaire contiennent des annonces fortes pour les agents du ministère.

Bruno Lemaire a bien sûr fait part de ses remerciements aux agents pour "la gestion exceptionnelle" de nos missions durant cette crise sanitaire et de la réactivité des personnels.

Il a bien perçu que l’ensemble des services sont sous tension pour répondre aux impératifs de la crise.

Néanmoins, le ministre a confirmé le maintien des réformes en cours notamment le NRP à la DGFiP et le transfert de fiscalité de la Douane à la DGFiP. La transformation numérique et le resserrement des réseaux de proximité vont continuer, ainsi que la réforme des structures de l’action sociale au ministère.

Circulez ! tout va bien !

Seule concession : sur les carrières, un abondement de 1% des promotions pour les catégories C et B.

Insuffisant pour l’UNSA et la CFE-CGC ! surtout après des années de baisse des contingents de promotion.

Le recrutement de 250 contractuels à la DGFiP a été confirmé pour aider les SIE en difficulté dans la gestion du Fond National de Solidarité et pour les dossier de plus de 30 000 euros.

Côté dialogue social, un accord télétravail devrait voir le jour dans la suite de l’accord télétravail en cours de négociation dans la fonction publique.

La question de l'indemnisation des frais domestiques est toujours sur la table mais en fonction des décisions de la fonction publique.

L’UNSA et la CFE-CGC ont abordé les conséquences sanitaires des dernières décisions gouvernementales. Et se posera la question des gardes d’enfants si les vacances de février étaient prolongées ou si un nouveau confinement voyait le jour. Pour l’instant pas de réponse !

Nous avons demandé des masques FFP2 pour les personnels les plus exposés : a voir en fonction de l’évolution des décisions fonction publique.

Au final, peu d’annonces, peu de reconnaissance concret du travail et de l’investissement des agents dans la période particulière !

L’UNSA et la CFE-CGC ont insisté sur l’importance de faire progresser le pouvoir d’achat des agents du ministère quelque soit le moyen. Nous allons continuer d’y travailler dans les mois qui viennent avec nos militants et à tous les niveaux.